2 décembre 2

 Commençons par une petite devinette...

 D'après-vous quel est le transport qui est gratuit, rapide et non congestionné pour se rendre au travail ?

 

  • L’Autotaf ?
  • Le Métrotaf ?
  • Le Vélotaf ? ????

 

Vous l’aviez deviné, l’utilisation quotidienne du vélo pour se rendre au travail ou “vélotaf” est le mode le plus avantageux. Néanmoins, le constat est d’autant plus flagrant sur le long terme… Notamment après un an à pédaler sur les routes !

Ma santé et mon physique se sont naturellement transformés

Après quelques mois de vélotaf quotidien, vous devriez constater deux éléments bénéfiques :

Sur votre santé

 Vos capacités pulmonaires devraient avoir une nette amélioration avec pour conséquence le fait :

  • D’être moins essoufflé
  • De réduire le nombre de rhumes
  • Votre corps a perdu du poids sans presque perdre de volume
  • Vous devriez avoir un super fessier ???? ????

Sur votre physique :

  • Votre corps a perdu du poids sans presque perdre de volume
  • Vous devriez avoir un super fessier ???? ????

Ma santé mentale est plus stable

Au niveau de votre santé mentale, hormis le développement de votre mémoire (lien vers l’article “Le vélo officiellement considéré comme le mode de transport le plus bénéfique pour votre santé mentale et physique”), vous devriez constater une nette amélioration au niveau de votre stress et de votre créativité.

 Le vélo permet notamment de :

  • Se calmer avant de rentrer chez soi après une journée de dur labeur, soumise au stress et aux to-do list qui n’en finissent jamais
  • Se perdre dans ses pensées et bouillonner d'idées

Revenir à la voiture est inenvisageable 

Qu’on soit convaincu ou non par les bienfaits du vélo sur l’écologie, revenir à la voiture représente un coût financier considérable.

De plus, cela représente aussi un coût mental à tel point que vous allez jusqu’à admirer les gens qui ont le courage de s'enfermer dans une voiture.

Revenir aux transports en commun est inenvisageable

 Comme on dit, une fois qu’on a goûté à la liberté, il est difficile de revenir en arrière.

 Imaginez-vous à nouveau à l’heure de pointe (qui s’étend aujourd’hui de 16h jusqu’à 20h dans certaines villes) dans le métro, le RER, ou le bus, avec toutes les fenêtres fermées et plus aucune place assise disponible... ça ne fait plus trop envie ?

 A vélo on a moins chaud, on s’ennuie moins et on est moins bousculé !

Vous passerez du vélotaf au cyclotourisme

Une fois le vélotaf installé dans votre quotidien, comme la douche ou un bon café pour se réveiller, vous n’allez pas vous arrêter là !

Eh oui ! Habitué à un exercice quotidien, votre corps sera en demande de pédaler sur des distances plus longues, sur de nouvelles routes (balisées ou non !) et avec l’ambition de retrouver ce sentiment indescriptible de découverte constante.

Vous serez donc amené à plus de vélo et passerez sûrement à l’étape du cyclotourisme en empruntant l’Eurovelo, la Scandibérique ou encore la Velodyssée (lien vers article “Blog : La France est le territoire qui propose le plus d'itinéraires touristiques à vélo !)

CONCLUSION

 Et vous ? Vos collègues ont trouvé quoi comme excuses pour ne pas se mettre au #vélotaf ?

 "Je vais arriver en sueur !"

"C'est trop dangereux !"

"Oui... Mais s’il pleut ?"

Partagez l’excuse la plus saugrenue que tu as déjà entendue en vélotaf ?

 

Blogs liés